Voici comment utiliser la commande chmod sur Linux et il exécuter dans des scripts grâce à cette commande vous pourrez modifier les autorisations des fichiers Linux ça peut être très compliqué mais en vérité ça peut être très très simple une fois que vous maîtrisez comment cela fonctionne.

Voici comment modifier des autorisations sur des fichiers avec la commande chmod

Sur un système d’exploitation Linux pour savoir qui a fait quoi sur un fichier ou un répertoire ou le contrôler l’ensemble des autorisations il existe donc trois façons de donner des autorisations un droit sur le propriétaire du fichier endroit qui s’appelle autre et un droit qui donne le droit à un groupe de fichiers et un dernier droit sur tous les autres.

C’est autorisation vont pouvoir diriger les actions qui pourront être effectuées sur les fichiers et les répertoires. C’est autorisation donneront les droits de lecture de modification ou d’exécution sur un fichier s’il s’agit d’un script ou même d’un programme. En ce qui concerne un répertoire et les autorisations sur le répertoire qui peut faire un change Directory ou la commande cd dans le répertoire en question et aussi qui peut créer ou modifier des fichiers dans un répertoire.

Si vous utilisez la commande chmod vous pourrez définir les autorisations et voir quelle autorisation ont été défini pour un fichier ou à la perte war que vous utilisez avec la commande ls.

Pour afficher ou comprendre les autorisations de fichier utiliser la commande ls -l

Utiliser la commande tirer -l comme option pour lister les autorisations avec la commande ls sur les fichiers et sur les répertoires  ls -l

 

La commande ls -l

Quand vous lister les fichiers avec la commande elle est irréelle le premier caractère identifier le type d’entrée de si c’est un répertoire ou un fichier si c’est un – faire un fichier si c’est la lettre D c’est un répertoire essayez vous verrez taper la commande ls -l

Après les autres caractère qui suivent sont les paramètres des trois d’autorisation possible.

Les trois caractères de chaque autorisation représente la présence ou l’absence d’une autorisation ils sont formés d’un — une lettre si il y a un — cela veut dire qu’il manque une autorisation donc vous aurez pas le droit si vous avez la lettre R ou W ou même un X je te dis de lire d’écrire ou d’exécuter sont accordés. Donc vous pourrez l’utiliser le lire l’écrire ou l’exécuter

Voici à quoi correspond chaque lettre d’autorisation:

Voici donc un exemple:

La première capture d’écran que vous pouvez voir affiche la lettre d cela Montre le répertoire appeler « back » le propriétaire de ce répertoire et route et le nom du groupe et root cela appartient donc au groupe des administrateurs root

Ainsi que les 3 caractères qui suivent correspondent aux autres autorisation des utilisateurs pour ce répertoire il montre le propriétaire qui dispose des droits R, W et X ces 3 droits sont affichés cela signifie que vous avez tous les droits de lecture écriture et d’exécution possible dans ce répertoire les utilisateurs ont l’autorisation complet pour faire fonctionner les programmes qui s’y trouve.

Les 3 caractères qui suivent sont les autorisations de groupe ils sont -xr ces trois caractères montrent que le groupe root à tous les droits de lecture et d’exécution sur le répertoire. Cela signifie qu’ils peuvent exécuter et lire des fichiers et leur contenu dans le répertoire et utiliser même la commande cd. Par contre ils ne disent pas d’autorisation d’écriture W ils ne peuvent donc pas créer éditer ou supprimer des fichiers.

La dernière série de commande d’autorisation et r-x ce qui correspond à des autorisations qui s’applique aux personnes qui ne font pas partie des 2 premiers en forme d’autorisation de personne autre on les droits d’exécution sur les répertoire et de lecture aussi.

Si on résume les membres du groupe autres on des deux tours relation de lecture d’exécution le propriétaire et l’utilisateur root qui dispose d’autorisation en écriture.

Pour tous les autres fichiers (à l’exception du fichier de script mh.sh), dave et les membres du groupe dave ont des propriétés de lecture et d’écriture sur les fichiers, tandis que les autres ne disposent que d’autorisations de lecture.

La commande des db.sh appartient au groupe root et les membres de groupe root sont propriétaires en lecture en écriture sur le fichier et le groupe autre dispose seulement des autorisations de lecture.

Sauf si vous avez le script db.sh ou root est le propriétaire et membres de groupe lecture et d’exécution et le groupe autre dispose uniquement des autorisations d’exécution de lecture sur ce fichier

Comprendre la commande chmod et ses autorisations

La commande chmod permet de définir les autorisations des droits voici les questions qu’on peut se poser

Nous pouvons utiliser des indicateurs pour représenter ses valeurs en exécutant les instructions u+ x ce qui signifie qui plus signifie et x signifie exécuter

La question qui peut être utilisée :

Si vous avez pas sélectionné un seul droit la commande chmod va se comporter comme fille le droit « a: » a été utilisé

Définition et modification des autorisations

Imaginons que j’ai un fichier qui possède toutes les autorisations.

ls -l r.txt

Et vous voulez que l’utilisateur root possède les autorisations de lecture et écriture sur le groupe autres utilisateur à des autorisations seulement de lecture. Vous pouvez utiliser donc la commande suivante:

chmod u=rw,og=r

Quand on utilise l’opérateur = cela va effacer automatiquement les autorisations qui existent et cela va définir Les nouvelles autorisation accordée.

Tapisser de commande pour vérifier les nouvelles autorisation sur le fichier r.txt

Comme vous pouvez le voir sur une impression écran les autorisations qui existent et ont été supprimé par des nouvelles d’autorisation qui ont été défini précédemment.

Si vous voulez ajouter des permissions sans supprimer les paramètres d’autorisation qui existent on peut le faire comme ceci

Imaginer que nous avons fini de faire ce script on doit le rendre exécutable pour tous les utilisateurs les autorisations actuels sont comme ceci

Nous pouvons ajouter des autorisations d’exécution pour tous le monde en tapant cette commande:

Si nous regardons les autorisations nous pouvons voir que l’autorisation d’exécution a été accordé pour tout le monde et que les autorisations qui existaient sont toujours accorder comme paravent.

On aurait pu lancer la commande sans l’option « a » et la commande suivante aurait pu aussi fonctionner.

Comment autoriser plusieurs fichiers en même temps avec la commande chmod ?

Voici comment appliquer des d’autorisation à plusieurs fichiers simultanément.

Voici les fichiers du répertoire en cours:

Supposons que nous souhaitions supprimer les autorisations d’écriture pour les «autres» utilisateurs des fichiers portant l’extension «.page».

Imaginons que nous voulons maintenant supprimer les autorisations d’écriture pour le les groupes autre utilisateur pour les fichiers portant une extension. txt

Il faudrait taper la commande suivante:

la commande suivante pour voir ce qu’il s’est passé

Comme vous pouvez le voir les droits de lecture ont été enlevés des fichiers. Et la catégorie autre des utilisateurs n’ont pas été changé

Si vous voulez inclure les sous-répertoires il faudra rajouter l’option -R qui veut dire récursifs

Laisser un commentaire